Comment bien choisir ses stylos pour la rentrée scolaire ou professionnelle ?

 
Rentrée rime souvent avec achat de fournitures. Qu’elle soit scolaire ou professionnelle, c’est en effet l’occasion de rafraichir son matériel, qu’il s’agisse de cahier, classeur ou stylo. La Centrale du Bureau dispose à cet effet d’une gamme variée de stylo, allant du stylo plume au stylo bille.
 
Parce qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de savoir quel stylo choisir selon ses besoins, la Centrale du Bureau vous livre ses conseils pour bien choisir ses stylos pour la rentrée.
 

Stylo plume : pour une écriture soignée et plaisir

 
Le stylo plume est un indémodable des salles de classe, mais pas uniquement. Tandis qu’auparavant il fallait tremper sa plume dans l’encrier avant de commencer à écrire, les modèles actuels sont beaucoup plus simple d’utilisation. Ils disposent désormais d’un espace spécifique pour y loger une cartouche, facilement remplaçable lorsque celle-ci est vide. Un des gros avantages du stylo plume et donc son utilisation sur le long terme : avec les recharges, un bon stylo plume peut vous durer plusieurs années.
Quelle utilisation pour le stylo plume ? Le stylo plume se destine plutôt à ceux qui veulent prendre du plaisir à écrire. Il permet en effet d’améliorer son écriture et il est souvent très confortable d’écrire avec cet outil. Cependant, il n’est peut-être pas adapté aux plus jeunes dont l’écriture représente un calvaire, entre pattes de mouches et tâches un peu partout. Le stylo plume a en effet un peu plus tendance à baver, il est donc important d’être soigné.
 
Un dernier avantage non négligeable : couplé à un stylo effaceur, il est possible de corriger ses erreurs sans salir sa copie.
 

Stylo bille : l’écriture nomade et rapide

 
Véritable révolution, le stylo bille est l’invention du journaliste hongrois László Bíró. Remarquant que l’encre à séchage rapide utilisée dans les imprimeries de journaux empêche les tâches, il décide de l’utiliser dans un stylo. Cependant, la viscosité de cette dernière empêche d’avoir une écriture fluide. Il a alors l’idée de mettre une bille, qui dépose l’encre contenu dans une cartouche en tournant librement et dépose son brevet en 1938 : le stylo à bille était né.
Ayant pour avantages d’être économique, de durer dans le temps et de ne pas faire de tâches ou presque, ce stylo est depuis devenu l’outil calligraphique le plus utilisé par petits et grands.
Néanmoins, si vous êtes à la recherche d’un confort d’écriture, le stylo bille n’est pas forcément l’outil idoine. C’est pourquoi depuis quelque temps maintenant un nouveau type d’encre est apparu : il s’agit de l’encre gel. Plus fluide, il n’est pas nécessaire d’appuyer aussi fort qu’avec un stylo à bille classique. Le revers de la médaille est que la durée de vie du stylo à encre gel est plus courte et que le temps de séchage de l’encre est plus long.
 
 

Feutres fins : entre simplicité et dextérité

 
Enfin le dernier type de stylo utilisable de manière scolaire ou professionnelle est le feutre. Disponible dans différentes couleurs, il est souvent plébiscité pour ses couleurs vives et sa propension à glisser sur la feuille.
 
Il n’est cependant pas forcément conseillé pour les plus jeunes, du fait de son format cylindrique qui offre une prise en main plus difficile. De même, l’encre ne sèche pas immédiatement, attention donc à ne pas faire de traces.
 
Il est cependant recommandé dans une utilisation professionnelle, permettant d’annoter et de schématiser rapidement et de manière prononcée. 
 
Continuer
Temps d'ex�cution : 0.007s